Marcel Khalife - مارسيل خليفة - Musique en ligne MP3

Paused...
« »

    Biographie de Marcel Khalife

    Marcel Khalife

    Marcel Khalifé est né en 1950 à Amchit au Mont-Liban.

    Ses études au conservatoire national de Beyrouth le consacrent spécialiste du luth oriental. Marcel Khalifé contribue depuis à rénover l'utilisation de cet instrument.

    De 1970 à 1975 Marcel Khalifé enseigne dans ce même conservatoire et dans d'autres institutions locales. En même temps, Marcel Khalifé donne des concerts de ´Oud´ en soliste au Proche-Orient, en Afrique du Nord, en Europe et en Amérique du Nord.

    Emprisonné dans des techniques très strictes, c'est grâce à des musiciens de sa qualité que les possibilités du ´Oud´ se sont de plus en plus développées.

    En 1972 Marcel Khalifé crée dans son village natal un groupe qui a pour but de faire revivre l'héritage musical et la chorale arabe. Les premières tournées ont lieu au Liban. L'ensemble ´Al Mayadine´ voit le jour en 1976. Enrichi de l'expérience du groupe local précédent, sa notoriété dépassera les frontières du Liban. Marcel Khalifé, accompagné de son ensemble musical, commence à effectuer de nombreuses tournées dans les pays arabes, en Afrique, en Europe, aux Etats-Unis, au Canada, en Amérique du Sud, en Australie, au Japon et ce jusqu'à nos jours.

    Marcel Khalifé fut plusieurs fois l'invité de festivals de renommée internationale tels que: Baalbeck, Beit Eddine (Liban), Carthage, El Hammamat (Tunisie), Timgad (Algérie), Jarash (Jordanie), Opéra du Caire (Egypte) Arles (France), Krems, Linz (Autriche), Bremen (Allemagne), ReOrient (Suède), Pavia (Italie), World Music Festival à San Francisco, New York, Clevland (USA). Il se produit dans des salles prestigieuses dont ´la Place des Arts´ à Montréal, ´Symphony Space´, ´Merkin Concert´, ´Berkly Community Theatre´ à New York, ´New England Conservatory´ à Boston, ´Royal Festival Hall´, ´Queen Elizabeth Hall´ à Londres, ´Palais de l'UNESCO´ de Beyrouth, ´Salle de l'UNESCO´, ´Mutualité´, ´Maison des Cultures du Monde´ à Paris, ´Centro Dionysia´ à Rome, ´Yerba Buena´ à San Francisco, ´Sõdra Teatern´ à Stokholm.

    Depuis 1974 Marcel Khalifé participe à la composition musicale de spectacles de danse, ce qui donne, à travers un travail d'échange profond, un genre nouveau: le ballet oriental populaire ( Caracalla, Groupe Sarab, Rimah, Groupe d'Art Populaire ).

    De même, Marcel Khalifé participe à la composition de musique de film documentaire et long métrage réalisés par Maroun Baghdadi, Oussama Mouhamad et d'autres …

    S'orientant vers des formes purement instrumentales Marcel Khalifé a composé récemment:

    • La symphonie du retour
    • Chronique concertante intitulée ´L'élégie de l'orient´
    • Concerto Al Andalus ´suite pour Oud et Orchestre´
    • ´Moudaa'ba´ Caresse
    • Diwan Al Oud
    • ´Jadal´ duo Oud
    • Qautuor Oud
    • L'écoute ´Al Sama´ dans les formes classiques arabes
    • ´Takassim´ duo Oud — Contrebasse

    Sa musique fut jouée par plusieurs orchestres notamment l'Orchestre symphonique de Kiev, l'Orchestre du Conservatoire de Boulogne Billancourt, The San Francisco Chambre Orchestra, l'Orchestre de la ville de Tunis et l'´Absolute Ensemble´

    Depuis 1982 Marcel Khalifé se penche sur l'écriture des livres musicaux reflétant davantage son courage et le mûrissement de son expérience.

    Son combat n'est pas seulement musical; Interprète et spécialiste du luth oriental, il est aussi un compositeur profondément attaché aux contenus des textes sur lesquels il s'appuie. En s'associant avec les grands poètes arabes contemporains, et principalement avec Mahmoud Darwish, il cherche à renouveler l'idéologie de la chanson arabe, à en briser les stéréotypes et à faire évoluer la société qui l'entoure.

    Son recueil de chansons compte vingt albums dont:

    • Promesses de la tempête
    • Ahmad Al A'rabi
    • Les Noces
    • Salamon A'laeiki
    • Tousbihouna A'la Watan
    • Raqwit A'rab
    • Al Atfal
    • Al Jassad

    Durant son parcours Marcel Khalifé invente et crée une musique originale, un univers sonore nouveau, libéré de toutes les règles pré-établies. Ce langage le hisse au rang d'ambassadeur de sa propre culture à l'avant-garde d'une musique orientale en quête de novateurs.

    Commentaires sur Marcel Khalife

    • Pseudo : Ranya
    • Date : 2 juillet 2008
    • Heure : 17:01 GMT
    • Commentaire n° : 1118

    Pour répondre au message de Yol:
    Concernant Marcel Khalife, je respecte votre point de vue, mais jamais un chanteur arabe n'a exprimé avec autant de beauté et de subtilité son patriotisme et son rejet total de la politique impérialiste. Les chansons de Marcel Khalife, ce grand compositeur de tous les temps, part du quotidien amer des enfants et des mères sous la colonisation et a le pouvoir de décrire de façon poétique le combat acharné que mène les peuples du notre cher Liban et notre cher Palestine...
    Par la même occasion, je souhaite aussi rendre hommage à Fayrouz qui est une femme exceptionnelle mais qui reste différente du style et de la personnalité de Marcel Khalife dont les chansons ont bercé mon enfance...
    (Tousbihouna alaa watane, min sahabine wa min chajar, paroles d'une chanson que j'aime particulièrement)
    Merci pour les personnes qui ont créé cet espace d'expression.
    Ranya

    • Pseudo : Lamia
    • Date : 16 juin 2009
    • Heure : 10:16 GMT
    • Commentaire n° : 5712

    Bonjour,
    Merci a l'équipe de rédaction d'avoir mis a notre disposition ce site qui nous permet de revivre des souvenirs et des bons moments d'antan, les chansons de marcel ont bercé mon enfance, mon adolescence et toute ma vie, tout l'engagement et le nationalisme qu'elles nous insufflent, ça me plonge dans l'ambiance d'avant et me fait revivre surtout les moments ou j'étais avec mon père en voiture et on écoutait marcel khalifa en boucle, en Algérie on est des révolutionnaires et tous ceux qui portent leurs pays dans leurs cœurs, et œuvrent pour des causes justes on les adorent, merci marcel pour toutes ces chansons immortelles et cette splendide musique, on en redemande encore et encore, je voulais juste savoir si marcel aurait un concert de prévu en algérie l'été 2009? ou en France, Allemagne ou Angleterre pour l'année 2009/2010, merci de m'informer. Bonne continuation.

    • Pseudo : Jamil
    • Date : 16 février 2009
    • Heure : 18:34 GMT
    • Commentaire n° : 4178

    Marcel est l'ange de l'espoir qui renait de notes à mots. Il est à l'âme résistante comme le jour est à la nuit : une harmonie qui danse et chante. Dans cette correspondre de la rime et du rythme la sensibilité arabe s'éveille, vibre et déploie toute sa poésie et sa magie, magnifiant le temps de l'amour et celui de la mort juste et souriante.
    Que l'on soit du Liban ou du confins du Sahara, on communie avec ce tournoiement et l'on va répétant qu'il n'y ait de vie que celle qui s'épanche du creux d'un oud, douce et évanescente. Ainsi Khalifa, nous abreuve de sa tendresse et de sa fraternité poussant la générosité jusqu'à bercer nos rêves de tant de délices! Vainquerons, parce que, juste, nous sommes !!!
    Choukran khayyi.
    Jamil de bel abbes. Algérie. Un salut particulier à Ranya.

    • Pseudo : Badra Tunis
    • Date : 1 novembre 2008
    • Heure : 0:52 GMT
    • Commentaire n° : 2830

    Sa voix reflète les sentiments de l'humanité entière, avec lui, plus d'orphelins au monde, lui il est notre père, notre protecteur sur terre.
    Ses mots, ses chansons si rares en leur genre, si grands en leur sens si éternels en leur cause. A lui, le symbole de paix dans ce monde, à l'ange du sourire pour ceux qui en manquent, à Marcel khalife.
    Je te connais depuis mon enfance, tu habites chaque maison, chaque rue, chaque âme qui se soucie de l'identité arabe!!
    ta voix, ton visage, ton sourire et la tendresse de tes yeux nous font oublier nos chagrins, non, pas les oublier, mais les accepter et trouver un soutien d'un aussi grand homme, ça nous pousse à les défier et "marcher la tête en haut".

    • Pseudo : Tariknad
    • Date : 11 mars 2010
    • Heure : 17:31 GMT
    • Commentaire n° : 8441

    Bonjour à tous, Dans la vie en générale, il y a certaines situations, personnages...qui peuvent vous marquer à jamais: Marcel Kahlifa en fait partie. Il s'agit de quelqu'un que je côtoie depuis que j'ai l'âge de 6-7ans via ses chansons et sa musique. J'ai eu la chance de le voir sur scène en Belgique à trois reprises ( Bozar et Flagey à Bruxelles, une fois à Leuven) et une fois à Alhoceima au Maroc. Ces quatre concerts étaient fort différents les uns des autres mais, à chaque fois, je suis resté admiratif de la personne en temps que musicien, chanteur et parolier. Ceci est simplement pour manifester ma sympathie, mon respect et mon admiration pour le chanteur et sa troupe. Tarik de Bierges, Belgique.

    • Pseudo : Imen
    • Date : 28 juillet 2009
    • Heure : 10:35 GMT
    • Commentaire n° : 6163

    je suis une grande fan de MARCEL depuis les années 80 .et depuis on ne respire que ses chansons c'est grâce à ses chansons que j'ai connu le grand MAHMOUD DARWICH .Jamais un chanteur arabe n'a pu s'exprimer avec une telle audace et une telle beauté .Quand il chante, sa voix angélique pénètre dans nos âmes tantôt comme des roses tantôt comme des épées .on vit la chanson on se sent épris par les mots mais blessés par les maux des opprimés Lla chanson de Marcel nous berce et nous enthousiasme.Son rejet du vécu a fait sa musique révolutionnaire.merci à ceux qui écoutent Marcel . Merci Marcel ,vous êtes un grand compositeur continuez .Vos fans sont très nombreux .Espérons plus de liberté!!

    • Pseudo : The Best_anes
    • Date : 5 juin 2009
    • Heure : 16:52 GMT
    • Commentaire n° : 5588

    Moi je suis un Tunisien qui a 15 ans et qui est passionner par tous les chansons de cette miracle qui a le pouvoir de transformer le désespoir de quelqu'un à l'impatience et encore en espoir. Il peut créer de la faiblesse la force. Mais j'ai une petite remarque car les jeunes de mon ages n'écoutent pas Marcel forcément. je veux que tous qui vont lire ses lignes appellent leurs amis à découvrir l'harmonie des paroles, car Monsieur Marcel reste un chanteur immortelle. je suis touché par lui et même je jouera son instrument pour que je chanterai mieux ces chansons. merci pour ceux qui vont inviter les étranges à l'écouter. Je vous aime.

    • Pseudo : Arabi
    • Date : 18 novembre 2010
    • Heure : 13:19 GMT
    • Commentaire n° : 10332

    Comme vous admirateurs de Marcel, je me trouve envahi de mes souvenirs en parlant de ce prestigieux artiste. Pourtant Marcel chante encore et garde sa ligne de conduite !
    C’est parce que Marcel est plus qu’un chanteur, c’est un homme symbole d’une époque et d’un rêve. Le rêve d’appartenir un jour à une grande nation qui rayonne sur terre. Il a chanté pour la résistance, pour les révolutionnaires, pour les pauvres et pour tous les admirateurs de beautés.
    Merci Marcel de nous offrir ces jolis moments de fierté qui accompagnent vos chansons.

    • Pseudo : Aurius
    • Date : 9 avril 2010
    • Heure : 2:38 GMT
    • Commentaire n° : 8650

    Heureusement, il nous reste quelques vrais artistes comme Marcel Khalife, Majda Erroumi, lotfi Bouchnek… J’en ai marre d’entendre les futilités des clowns comme wahbi, thamer hosni et compagnie… Des chansons sandwich sans sens ni signification ni rien du tout qui bourdonnent dans nos oreilles jours et nuit (télé, radio…). Je respecte Marcel Khalife par ce qu’il respecte l’art. Ses chansons sont à écouter et à comprendre. Il veut toujours passer un message de valeur à son public à travers des chansons agréables et authentiques.

    • Pseudo : Colchique64
    • Date : 7 mars 2010
    • Heure : 18:42 GMT
    • Commentaire n° : 8410

    bonjour, je découvre avec délices ce site qui me permet de réécouter avec un bonheur sans nom cet immense artiste qu'est Marcel Khalife et que j'ai découvert au début des années 80, que j'ai eu la chance également de voir en concert ; je me souviens encore de l'émotion qu'il avait suscité en moi! Son talent est à la mesure de toutes ses expériences musicales qui conjuguent un art de la rencontre entre plusieurs mondes (géographiques mais également existentiels). Merci encore, colchique64, citoyenne du monde.

    • Pseudo : Ines
    • Date : 12 février 2009
    • Heure : 19:49 GMT
    • Commentaire n° : 4128

    Merci Marcel khalife pour toute la beauté que vous avez dans vos chansons, votre voix nous amène loin, dans un autre monde différent de celui là où on vit. Et quelles sont formidables les mots de Mahmoud Darouich "que Dieu le bénisse": a7enou ila khoubzi omi wa9ahwati omi.. Je vous souhaite tout le bonheur du monde et une bonne continuation et surtout surtout ne pensez pas que vous n'avez plus de fans; au contraire ils sont nombreux ceux qui cherchent comme vous derrière les lignes les réalités cachées.

    • Pseudo : Dlema
    • Date : 16 octobre 2008
    • Heure : 16:35 GMT
    • Commentaire n° : 2524

    Par delà les hautes montagnes du Liban, départ les senteurs du cèdre, Khalifa et Fairouz demeurent les incontournables du mélomane arabe...
    Si ce n'est pour leur voix envoutante, c'est alors pour leur engagement sans faille en faveur des causes juste des peuples opprimés.
    Souhaitons-leur bonne santé et surtout bonne continuation. Nous les méritons. Le nous n'englobe certainement pas le commun des mortels... Nous devront galérer des décennies pour les comprendre et ... les apprécier.

    • Pseudo : Zerkak
    • Date : 26 aout 2009
    • Heure : 16:42 GMT
    • Commentaire n° : 6472

    Vraie virtuose Khalifa est un grand homme ayant su dompter cet instrument arabe qu'est l' OUD'
    J'admire ses takassim et surtout ses chansons engagées pour la cause des opprimés
    J'aurai bien aimé rédiger mon commentaire en peu de mots car parfois on est ému et ne trouvant pas les mots pour prôner les talons d'une personne qui comme Khalifa jognant l'utile à l'agréable , la musique douce aux sentiments, le concret à l'abstrait, le beau au merveilleux
    Bon courage Marcel Khalifa!

    • Pseudo : Tassou
    • Date : 16 avril 2009
    • Heure : 2:10 GMT
    • Commentaire n° : 4934

    Marcel Khalife reflète très bien l'image de l'artiste engagé devenu très rare de nos jours, qui essaye de rendre à l'art sa valeur effective face aux agressions économiques et pragmatiques exercées sur lui. A son avis , un artiste n'est pas une image, mais aussi un messager pour ne pas dire un prophète qui lutte contre toutes formes de désacralisation de l'humanité de l'homme. La citoyenneté, la dignité et l'amour sont les principaux concepts autour desquels tourne la philosophie de Marcel.

    • Pseudo : El Madani
    • Date : 6 aout 2011
    • Heure : 15:17 GMT
    • Commentaire n° : 11445

    Marcel Khalife c'est tout simplement la beauté du texte, la beauté de la musique, la beauté de l'interprétation. Sublime contenant avec un sublime contenu.
    Puisse Dieu lui prêter vie pour longtemps encore pour qu'il continue à nous enchanter avec ses merveilleuses oeuvres. Dommage qu'il ne visite pas souvent l'Algérie comme il faisait avant car les vrais artistes et les militants sincères comme lui se font rares ces temps ci. Un grand salut à tous les amoureux de Marcel.

    • Pseudo : Batal
    • Date : 5 juin 2009
    • Heure : 11:49 GMT
    • Commentaire n° : 5580

    Les créations de Marcel sont sans commentaire. C'est un artiste hors du commun:le génie,un certain engagement humain et artistique,l'appartenance à une identité universelle et l'abnégation dans le travail.Si Marcel n était pas né au Liban,ce pays serait sans âme.Sa voix émet des sons doux,des vibrations contestataires,des messages de vie.Son luth est son complice,harmonise la musique,le rêve et la pensée de ce grand homme.Marcel est la voix des sans voix.

    • Pseudo : Fatiha
    • Date : 11 juillet 2008
    • Heure : 20:33 GMT
    • Commentaire n° : 1272

    Merci à vous Marcel KHALIFE, d'avoir transformé nos maux en mots, merci d'avoir su montrer notre amertume et notre désespoir.
    Vous chantez l'état d'esprit de tout arabe pur épris de liberté.
    Marcel, chantez notre refus de nous soumettre, chantez la terre, les mères, les pères et les enfants.chantez le sang arabe qui bout dans nos veines.dites au monde entier que nous refusons de capituler et que le combat continue....

    • Pseudo : Mammie Casa
    • Date : 27 novembre 2009
    • Heure : 7:25 GMT
    • Commentaire n° : 7454

    Merci au grand monsieur que vous êtes, vous êtes dans nos cœurs. Après une vie de travail, enfants, moyens, j'ai eu le bonheur de vous voir au festival de Fès 2009 et vous prendre en photo que j'ai mis auprès de mes êtres chers, merci pour ommi qui vient de me quitter, merci pour tout. Dans ma retraite, je vous ai constamment dans les oreilles, heures de plaisir. Vous avez même eu droit à un vœu à Mekka. Allah y hafdak.

    • Pseudo : Yol
    • Date : 27 juillet 2008
    • Heure : 21:21 GMT
    • Commentaire n° : 1512

    Bonsoir, c'est encore moi et pour remercier Ranya qui a eu la délicatesse de me répondre dans un style châtie. Certes, je me souviens à l'instar de tous les arabes de "mounadhiloun" ou encore de "rita" et que sais-je encore ... Sauf que le style Marcel est un peu alambique et finalement sans grands résultats tout le contraire de "beyrouth" ou "el-qods" des chansons qui ont provoqué chez nous arabes un tsunami salvateur.

    • Pseudo : Sisi
    • Date : 14 septembre 2008
    • Heure : 17:51 GMT
    • Commentaire n° : 2175

    Écouter la chanson "Salam Aleiki" ou "Ommi" est un vrai plaisir même s'il réveille une douleur intense due à l'absence d'un être cher. C'est un des plus grand de son temps: il a su allier chanson engagée et composition extraordinaire. Il a une voix qui touche toute personne qui l'écoute, cette voix limpide et chaude. C'est un grand et sa musique est unique.

    • Pseudo : Mourad
    • Date : 8 juin 2008
    • Heure : 22:43 GMT
    • Commentaire n° : 590

    Merci Marcel ; pour les leçons de la vie et de l'amour. Je trouve grâce à toi l'espoir de la chanson arabe et je désire que tu reviendras nous rendre visite en Algérie. Je n'oublierai jamais ton concert que tu avais fait à Alger c'était un pur moment de bonheur et de vie. Je t'aime Marcel.
    Mourad de Mascara Algérie.

    • Pseudo : Zikon
    • Date : 19 decembre 2008
    • Heure : 12:28 GMT
    • Commentaire n° : 3543

    Je suis fan de Marcel dès ma naissance. En fait dans notre région minière, on nous berçait au rythme de ses chansons. Il a la voix et l'allure d'un héros qui nous mène sur un grand chemin qui conduit vers la Liberté. En l'écoutant, on se sent fort, ému, bouleversé, audacieux...
    Soyons fan de Marcel sur Facebook !

    • Pseudo : Elril
    • Date : 16 octobre 2008
    • Heure : 8:12 GMT
    • Commentaire n° : 2514

    Je me souviens de la première fois ou j'ai écouté Marcel Khalifa, j'avais environ 6 ou 7 ans et je vous promet que je n'est jamais oublié n'est cessé d'aimer ça voix. J'aimerai bien le revoir dans notre pays Algérie.
    Que dieu te prête vie Marcel et comme ça je ferai écouté à mes future enfants ta musique.

    • Pseudo : Yol
    • Date : 8 juin 2008
    • Heure : 22:53 GMT
    • Commentaire n° : 593

    Je ne voudrais pas être passéiste ni rabat joie et bien que j'adhère complètement à un dialogue des civilisations et bien que j'adore le Liban et sa diversité, je trouve que votre style un peu barjo et un tantinet rétro et franchement paternaliste, rien à voir avec Fayrouz ou Magda. Salut et sans rancune.

    • Pseudo : Tamara
    • Date : 30 mai 2008
    • Heure : 17:24 GMT
    • Commentaire n° : 155

    Je remercie Marcel de nous avoir fait des chansons comme les siennes, au moins nous avons de choses à chanter sans avoir honte de le faire. Je l'admire et je lui passe un grand salut à l'occasion.
    Je lui dis qu'il existe encore des personnes qui l'écoutent et le comprennent. Merci

    Placer un lien vers la page de Marcel Khalife sur votre site ou blog

    • Poster sur votre blog
    • Lien de cette page
    • Poster dans un forum

    Site officiel de Marcel Khalife, photo de Marcel Khalife, chanson de Marcel Khalife, album de Marcel Khalife 2019, video clip de Marcel Khalife , parole de Marcel Khalife , ecouter Marcel Khalife mp3


    Coran sur Assajda.com