Mohamed El Badji - محمد البدجي - Musique en ligne MP3

Paused...
« »

    Biographie de Mohamed El Badji

    Mohamed El Badji

    EL BADJI Mohamed est né en 1933 . Mohamed El Badji est un interprète de Chaâbi et auteur- compositeur.

    Plus connu sous le sobriquet de"Khouya EI Baz'', Mohamed El Badji dont les oncles sont de Béni Ouartilène et les parents d 'El-Eulma est né le 13 mai 1933 à Belcourt (Alger). Mohamed El Badji a écrit et composé des chansons que d'autres diront: Amar Zahi, Aziouz Raïs, Rédha Doumaz et des dizaines d'autres. Son emprisonnement à Serkadji durant la guerre de Maqnin Ezzine. - Avant une voix rocailleuse et profonde, son chant reste une quête permanente d'échapper à la douleur. Son attachement à la musique remonte à l947, période où tout jeune il fréquentait le cercle scout d'El Mouradia Foudj El Amanaux côtés de Didouche Mourad et ce jusqu'en 1952. Mohamed El Badji figure dans la troupe de Kaddour Abderrahmane, dit Kanoun.

    Ses camarades de classe étaient cheikh Bâaziz, Chaâbane Madani, Brahim Siket. A partir de 1952, Mohamed El Badji participe épisodiquement à des fêtes populaires dans différents orchestres. Arrêté pendant la grève des Huit Jours, en l957, Mohamed El Badji est torturé, jugé et condamné à mort.Son exécution n'aura pas lieu. Dans sa cellule, Mohamed El Badji fabrique une 'guitare' de fortune d'où sortira la musique de Ya Maqnine Ezzine (L'oiseau révolutionnaire). Au mois de mars 1962, Mohamed El Badji retrouve la liberté et se remet à la besogne. De 1963 à 1977. il occupe un modeste emploi au ministère de la Justice avant son départ pour la retraite. Depuis, Mohamed El Badji s'occupe de sa boucherie située dans le marché " Gaspar'' à El- Mouradia. Mais ses grands moments, il les consacre au chaâbi. Mohamed El Badji écrit et compose Bahr Attoffane.

    Commentaires sur Mohamed El Badji

    • Pseudo : Kamel
    • Date : 13 octobre 2009
    • Heure : 2:38 GMT
    • Commentaire n° : 6971

    J'ai toujours aimé l'écouter chanter ses propres chansons, étant jeune, je me rappelle qu'aami Mohamed est venue animait une fête de mariage dans notre quartier Cervantès c'est depuis qu'on s'arrache ses quelques cassettes avec les copains du quartier. Pour moi sa voix convient à ses chansons comme un petit-peu Aznavour avec La Mama ou la Bohême. Quand on connait ce qu’il a enduré, il ne faut pas oublier qu’il est passé par le couloir de la mort. D’ailleurs c’était l’un des rares démocrates qui n’avait pas froid aux yeux en racontant des blagues sur les politiques de l’époque et je vous jure que ce n’était pas tout le monde qui le faisait. Les gens avaient peur d’en parler même dans les cafés, Aami Mohamed était un Homme! Allah yerrahmou ou yejaalou min ahl ledjenna.

    • Pseudo : Said
    • Date : 9 septembre 2010
    • Heure : 22:09 GMT
    • Commentaire n° : 9750

    L'Algérie a perdu l un des meilleurs compositeur qu'a connu le pays depuis l indépendance,il a écrit '40 chansons (paroles et musiques). De nos jours les artistes de la trompe de Mohamed BADJI,se font rare, allah yarahmak. La plupart des chanteurs algériens ont interprétaient des textes de feu Mohamed BADJI. Exemple Boudjemaa el-ankis, Amar ezzahi, Aziouez rais, Chaou aek, Didine karoum, Adda dans un duo, Hassen said et Anissa dans un duo aussi,Galize, Mohamed lamraoui; Fella ababsa, Sid ali lekkam, Kamel messaoudi,la liste est encore longue. Repose en paix, inchallah le paradis éternel.

    • Pseudo : Miloud
    • Date : 8 janvier 2010
    • Heure : 19:57 GMT
    • Commentaire n° : 7904

    Bonsoir a tous, je voudrais juste vous dire que je suis un grand fan de ce maitre de la chanson chaabi que j'ai eu honneur de côtoyer et aussi avec qui j'ai passé de très bons moments en l'écoutant chanter ses chansons dans sa "grotte" comme il l'aimais l'appeler à Bou-Haroun, étant moi même d'origine de cette ville. C'est une personne qui nous manque beaucoup et qui restera chère à nos cœurs, allah yarhmo.

    • Pseudo : Ham
    • Date : 30 aout 2008
    • Heure : 12:08 GMT
    • Commentaire n° : 2064

    Je voulais rendre hommage à ces chanteurs qui ont contribué à la sauvegarde de notre culture et cela malgré le manque de moyens. El Badji reste un grand chanteur - ( méconnu par certain ) – et un grand maitre du chaabi avec d’autres chanteurs. Encore merci à tout ceux et celles qui travaillent pour préserver la multi-culturalisme de l’Algérie ( Kabyle, rai, chaabi, hawzi….)

    Placer un lien vers la page de Mohamed El Badji sur votre site ou blog

    • Poster sur votre blog
    • Lien de cette page
    • Poster dans un forum

    Site officiel de Mohamed El Badji, photo de Mohamed El Badji, chanson de Mohamed El Badji, album de Mohamed El Badji 2019, video clip de Mohamed El Badji , parole de Mohamed El Badji , ecouter Mohamed El Badji mp3


    Coran sur Assajda.com