ECRAN DE PROJECTION

El Hachemi Guerouabi - الهاشمي الكروابي

Paused...
« »

    Biographie de El Hachemi Guerouabi

    El Hachemi Guerouabi

    Né le 6 janvier 1938 à El Mouradia (Alger), El Hachemi Guerouabi grandit à Bélouizdad (ex-Belcourt) où deux passions occupent son temps : le football et la musique.

    Bon ailier droit, il jouera sa dernière saison en 1951-52, sous les couleurs de la Redoute AC. Au début des années 50, il commença à s’intéresser à la musique et tout particulièrement à El-Anka, M’rizek, H’ssissen, Zerbout et Lachab. Au music hall El Arbi, il se distingue en obtenant deux prix. Grâce à Mahieddine Bachetarzi, il rejoint l’Opéra d’Alger, en 1953 à 1954, ou il chantera Magrounet Lehwahjeb qui fut un suceès.

    El Hachemi Guerouabi fera aussi de la comédie et jouera dans plusieurs pièces et dans de nombreux sketches dont Dahmane la chaire et Haroun Errachid. Après l’indépendance, il rencontre Mahboub Bati avec lequel il enrichit ses connaissances, se perfectionne et enregistre des chansonnettes. En 1962 et face à l’invasion des chansons occidentales et égyptiennes, il fallait trouver une place pour le chaâbi auprès des Jeunes. Guerouabi introduit des changements sur le genre et, avec EI barah, il aura beaucoup d’impact. Dans ce courant rénovateur auquel s’opposeront les conservateurs, on trouvera aussi El Ankis et bien entendu le compositeur Mallboub Bati. Toutefois, El harraz et Youm EI Djemaâ ont la préférence de Guerouabi qui excelle d’ailleurs dans le mdih et les nabawiyates. Il effectue un pélerinage à la Mecque en 1987. Guerouabi qui a commencé à taquiner la mandale à l’âge de neuf ans a accumulé un capital immense grâce au contact et au travail assidu auprès de nombreux maîtres du genre.

    Toutefois son prestige découle du fait qu’il a su apporter sa touche personnelle et broder une variante singulière sur l’étoffe commune qu’est le chaâbi. Il n’a jamais cessé en fait, même pendant les moments difficiles de sa carrière, d’être à la hauteur de sa réputation, qui a largement dépassé les frontières nationales. A son actif, des centaines de compositions, dont des adaptations de poèmes des XVI Iè et Xvlllè siècles. Il en courage son fils Mustapha à le suivre sur le même chemin et chanter en duo avec lui en 1990. Héritier populaire des grands maîtres du genre et figure emblématique de toute une génération, il renoue avec les textes fiévreux et les poésies qui ont fait sa renommée, dès et début des années 50. La voix suave légèrement éraillée, le " rescapé algérois d’une musique qui s’évaporait de plus en plus dans la variété refait, au début des années 90, un retour éblouissant avec un CD sorti chez Sonodisc, en France, Le chaâbi des maîtres. Cithare, piano, tablas, violons, banjos et guitare constituent l’instrumentation d’un répertoire classique revitalisé et toujours distillé en arabe dialectal. avec une diction et une sérénité extraordinaires.

     

    Photos de El Hachemi Guerouabi

    Photo de El Hachemi Guerouabi numéro : 1305 Photo de El Hachemi Guerouabi numéro : 2216 Photo de El Hachemi Guerouabi numéro : 2518 Photo de El Hachemi Guerouabi numéro : 2805 Photo de El Hachemi Guerouabi numéro : 2806 Photo de El Hachemi Guerouabi numéro : 2807 Photo de El Hachemi Guerouabi numéro : 3725 Photo de El Hachemi Guerouabi numéro : 3726 Photo de El Hachemi Guerouabi numéro : 4149

    Commentaires sur El Hachemi Guerouabi

    • Pseudo : fitz_street
    • Date : 9 janvier 2009
    • Heure : 13:16 GMT
    • Commentaire n° : 3867

    Salut à tous les amoureux de la musique chaâbi, surtout ceux qui aiment le grand EL-HACHEMI GUEROUABI.
    Je suis un jeune de 22 ans et j'écoute le maitre depuis l'âge de 5 ou 6 ans avec mes parents,quand j'étais petit je comprenais juste les chansons faciles mais avec le temps, je me suis rendu compte qu'il a une vaste culture surtout les mots arabes que même les professeurs de la langue ne les comprennent pas comme on dit (facih ellisan) mieux que El-Anka et Maâzouz Bouadjadj et Dahmane Elharrachi ...
    Qu'est ce que je peux vous dire sur lui, cette page ne suffit pas pour le décrire vraiment, à chaque fois que je l'écoute je sens que c'est la première tellement il est splendide dommage je n'ai pas eu la chance de le rencontrer.
    Enfin, on souhaite tous que "RABBI YRAHMOU W YWASSAÂ ÂALIH".

    • Pseudo : Nostalger
    • Date : 23 mai 2009
    • Heure : 15:03 GMT
    • Commentaire n° : 5406

    bonjour a tous nos amis amateurs de chaabi et particulierement d'el hadj El Hachemi Guerouabi,Allah yarahmou.l'homme comme le chanteur est d'une grande modestie.il est incontestablement le chanteur qu'avait su en donner une touche suplemenentaire a la chanson chaabi sans denaturer le sens ni le message educatif que recele cette music classique et populaire.il savait communique son cote sensible et nostalgique avec son public d'une meme communion de ses oeuvres artistiques.l'artiste est toujours vivant ds chaque coeur des amoureux de la music.il est tjrs un air de chason ici ou la dans la memoires des uns et des autres de nous autres algeriens surtout.je lui rends un grand hommage au nom de tous les amoureux de la chansons chaabi.salut,grand!a toute la grandeur talentueuse de l'homme et de l'artiste.Anis d'Athens,Greece.

    • Pseudo : Akila
    • Date : 18 decembre 2008
    • Heure : 15:42 GMT
    • Commentaire n° : 3531

    El Hachemi Guerrouabi est mort et c'est un monument qui s'effondre. Il est irremplaçable, il incarnait l'algérois typique. Ses chansons font voyager : La ville d'Alger, La femme algéroise en Hayek m'ramma,... Il était Classe, il était beau et ses chansons étaient du recherché. Sa voix si chaude.
    La mort d'El Hachemi Guerrouabi le 17.07.2006 est une feuille de l'art algérien tournée à jamais, une époque algéroise qu'il entretenait au travers de ses paroles distinguées et Ô combien belles, si belles ! J'ai eu la chance et l'honneur de le rencontrer à Paris et à Alger... J'ai été frappé par sa modestie et son sens du respect de l'autre, son humilité. C'était un grand Homme. Alah Yarahmou W'ywassa'a Aalih.

    • Pseudo : Narimane
    • Date : 6 novembre 2008
    • Heure : 17:23 GMT
    • Commentaire n° : 2911

    Salut, je suis une fille algérienne j'ai 17 ans, j'aime la musique chaâbi, mais surtout Elhadj Elhachmi Guerouabi, walah c'est une perte pour toute l'Algérie parce que ce dernier est une très grande star et on ne trouve pas toujours un chanteur comme lui.
    Quelqu'un qui chante ce qui sent, mais pas n'importe quoi. Avant, maman l'écoutait et moi je me suis demandé pourquoi elle écoute ce genre de musique qui est ennuyeux ? Mais après j'ai découvert que oui elle a raison c'est ça la vraie musique pas comme la musique actuelle c'est super nul. En tout les cas Guerouabi a laissé une très grande place dans nos coeurs et rabi yerhmou w ywese3 3lih
    Allah yerhmek et merci

    • Pseudo : Aziouz
    • Date : 1 decembre 2008
    • Heure : 21:40 GMT
    • Commentaire n° : 3264

    "Il est à croire que les gens apprécient la mort, il faut crever pour avoir une certaine valeur" Dieu merci El Hadj El Hachemi GUEROUABI que Dieu ait son âme, était connu de par son style qui a révolutionné le Chaâbi, c'est dommage qu'il est parti en accomplissant la moitié de son amour pour le chaâbi. Car s'il était comme le Kadem Essaher ou autre chanteur arabe ou chanteuse il n'aurait pas le temps d'animer les mariages pour subvenir aux besoins de la vie, car actuellement ceux qui n'ont rien avoir avec ce genre de musique qui faisaient appel à lui puisqu'ils ont du fric. Sauvons ce qui reste des chiakhs, Ezzahi Aziouz Rais Boudjemaa Hamidou et j'en passe.
    Un Algérien.

    • Pseudo : Djazairio
    • Date : 28 mars 2010
    • Heure : 1:55 GMT
    • Commentaire n° : 8569

    Bonsoir les amis. Que puis-je dire du maitre ? J'ai toujours aimé la musique chaabi mais sans El hadj, elle n'aura jamais eu un impact sur moi. En écoutant El hadj, je me sens à Alger, partout de Staouali à El Harrach. Nulle ne pourra imiter sa voix ni même son amour pour cet Art; notre art. Enfin, il y a tout de même Mourad Djaafri. Mais je pense que la culture est aux anciens et heureusement, on pourra toujours creuser sur nos anciens 45 tours. Je regretterais toujours le fait de ne l'avoir jamais connu en vrai et au moins lui dire merci pour tout le bien qu'il me fait en écoutant cette magnifique musique. Je ne t'oublierais jamais Chikhena .

    • Pseudo : Feriel
    • Date : 10 aout 2010
    • Heure : 22:31 GMT
    • Commentaire n° : 9582

    Bonjour tout le monde, je suis une jeune fille de 20 ans et je suis une fan du grand EL-HACHEMI GUEROUABI. J'ai appris à apprécier sa musique en l'écoutant chez mes grand parents, chez qui, le Cha3bi ne quitte pas leur radio. Je prend toujours plaisir à écouter et réécouter cette musique dont les paroles et le son m'emmène à chaque fois dans un voyage agréable et plein de découvertes. Un grand merci pour EL-HACHEMI GUEROUABI pour sa merveilleuse musique et le bien-être qu'elle me procure à chaque fois que je l'écoute. Nchallah, on veillera juste à préserver cette musique si précieuse et si magnifique. Allah yerahmou ou ywessaâ âalih.

    • Pseudo : Rachid
    • Date : 24 février 2009
    • Heure : 18:35 GMT
    • Commentaire n° : 4295

    Guerouabi a commencé à taquiner "le mandole" et non pas la mandale, merci de bien vouloir rectifier.
    El Hachemi Guerouabi est un autodidacte sa principale formation il la tient du Monsieur Mahiedine Bachtarzi , les rencontres qui viendront après continueront à parfaire son éducation artistique et c'est avant sur les planches et au théâtre qu'il a effectué ses vrais débuts le music hall, la radio et la télé ne viendront qu'après et comme de bien entendu les fêtes privées et les mariages véritable champ d'action de bon nombre d'artistes et de chanteurs au Maghreb.
    Un fan de feu El hadj El Hachemi Guerouabi.

    • Pseudo : Dahmane Dahmane
    • Date : 20 avril 2009
    • Heure : 7:59 GMT
    • Commentaire n° : 4986

    El Bareh est né El Hachemi,El Bareh,il est mort,l'enfant prodigieux des hauteurs d'Alger la Blanche,l'aimé de tous les Algérois de tous les temps,aussi l'aimé de tous les magrébins,le chaâbi sublime que nous l'aimons restera vivant dans nos coeurs,Allah yerhmek ya cheikhna El Hachemi.Ton style reste inimitable et très ambiant surtout dans les fêtes,le fait de t'entendre ,l'ouie est enchantée.Personnellement,je souhaite que notre jeunesse s'intègre à son style pour que la chanson populaire algérienne soit entendue et appréciée et sentie comme un parfum de haute qualité.

    • Pseudo : Moi Et L'autre
    • Date : 3 janvier 2009
    • Heure : 15:49 GMT
    • Commentaire n° : 3803

    Je ne suis pas algérien et dieu sait que j'adore la musique chaâbi.
    Ecoutez les paroles sentez la musique, ces deux éléments dépassent les frontières de l'Algérie. Des kssidates qui viennent du Maroc, des refrains qui trouvent leurs sources partout dans la Méditerranée. Alors de grâce, chers frères et soeurs algériens rendez à la musique sa liberté et ne regardez pas que le passeport du chanteur. Ce site (marocain par ailleurs) s'appelle HIBA, la musique relève du même registre à savoir un don qui ne peut se contenter de l'enfermement encore moins national.

    • Pseudo : Faycal
    • Date : 31 octobre 2008
    • Heure : 12:03 GMT
    • Commentaire n° : 2823

    Le décès du Hadj El Hachemi Guerouabi Allah Yerhmou, est une vraie perte pour l'Algérie et spécialement pour le chaâbi, il l'a marqué avec sa superbe voix pour moi et c'est mon avis personnel, Guerouabi Allah yerhmou est irremplaçable.
    Chacun à son style, mais guerouabi avait toujours ce plus, cette classe que dire encore du maître Geurouabi. Ecouter ses quacidates chansonnette chaque fois où il passe il marque son empreinte et tous les amoureux de Guerouabi qui sont très nombreux vous le dirons.
    Repose en paix cheikh
    Amicalement Faycal

    • Pseudo : Kader Djahmoun
    • Date : 24 février 2009
    • Heure : 3:28 GMT
    • Commentaire n° : 4288

    Le grand Maître Guerouabi restera à jamais graver dans le coeur de chaque algérien Allah yerhmou, on ne t'oubliera jamais repose en paix l'artiste. ou rabi yakhfarlak inchaalh
    Sans oublier le Cardinal Dahmane El Harrachi et Mhamed el Anka BADJI et tous les autres Artistes. Ta musique est si profonde qu'elle transperce nos âmes, tu représentes la dignité, l'honneur et la classe, l'Algérie est si fière de toi. Tu es toujours dans notre coeur ya cheikh.
    Kader Djahmoun de Montreal Canada. WLID BELLE VUE EL HARRACH

    • Pseudo : Dream2010
    • Date : 25 septembre 2010
    • Heure : 15:13 GMT
    • Commentaire n° : 9878

    Salut tout le monde, C'est vraiment une grande perte et comme on dit c'est après la disparition du soleil qu'on découvre sa grandeur. Elhachemi guerrouabi est mon chanteur préféré,j'ai bien écouté toutes ses chansons presque et j'ai adoré, c'est vrai que je suis de l'Est algérien mais j'aime bien le chaabi comme j'aime le malouf. Elhadj a bien modernisé le Chaabi et a crée son style qui reste unique c'est ce qu'on appelle le chaabi. J'adore les chansons du elhadj surtout elwarka. rabi yerhmou

    • Pseudo : Zola
    • Date : 20 mai 2009
    • Heure : 14:15 GMT
    • Commentaire n° : 5370

    El hachemi guerouabi est un grand et il le restera toujours, rabi yarahmou, personne ne pourra le remplacer son style est propre à lui- j'adore toutes ses chansons- que dieu le place dans son vaste paradis, d'ailleurs je suis très heureuse de ce qu'a son épouse, je lui tire chapeau, je n'ai pas encore lu le livre, mais je l'achèterais inchallah-
    Je demande à tous ceux qui aiment guerouabi de voir son livre, de pousser les responsables de l'audio de nous faire un film sur sa vie.

    • Pseudo : Mohamed
    • Date : 12 avril 2009
    • Heure : 11:45 GMT
    • Commentaire n° : 4881

    Bonjour moi personnellement je crois qu'on pourra jamais trouver un type comme ELHACHEMI car en dehors son métier de chanteur c'est un homme qui a beaucoup de charisme et de qualité, il sait se faire respecter, on profite l'occasion pour dire "ELAH YERHMOU OW YESMAHLOU" lui et à tous les musulmans. Ma chanson préférée ELBAREH KAN FI OMRI 3OCHERINE ANA ZAHI B CHABABI M3A DJOMLET SHABI, malheureusement rien n'est éternel on va tous mourir WA WABKA OUDJHO RABIKA DI ELJALALI WA ELIKRAM.

    • Pseudo : Rouvax
    • Date : 5 octobre 2008
    • Heure : 18:57 GMT
    • Commentaire n° : 2318

    Je suis du Maroc oriental, j'admire beaucoup El marhoume El Hachmi ; je l'aime beaucoup peut être plus que les algériens.
    La magnifique voix, la richesse des paroles et le style pur algéro-marocain qui ont fait de ce grand artiste pour moi un chanteur de grande taille que je préfère sur les chanteurs nommés alamiyines, l'émotion de sa disparition ne me quitte jamais et surtout quand j'écoute ses chansons sur ce site ou je le vois sur la télé. Allah irahmou.

    • Pseudo : Abdou
    • Date : 2 mars 2009
    • Heure : 8:47 GMT
    • Commentaire n° : 4359

    Fantastique Hachemi, c'est l'honneur de la musique chaabi algéroise. Sa voix spécifique d'un vrai chanteur du chaabi. J'espère que les jeunes chanteurs du chaabi s'appuient sur lui, ainsi que sur d'autres noms connus tels que Bouadjaj, Dahmane el harrachi, Meskoud et autres.
    La musique chaabi m'attire par ses instruments aux sons multi"colores" comme el oud, el banjo, al kanoun et surtout la derbouka qui règle toutes les "mélodies". Vive la musique chaabi.

    • Pseudo : Crazyboy-93
    • Date : 12 février 2009
    • Heure : 19:41 GMT
    • Commentaire n° : 4127

    Rien à dire il est irremplaçable, il est seul et unique d'ailleurs des fois j'écoute une chanson j'ai les larmes aux yeux. J'ai un CD d'une fête qui comporte trois chansons de 30minutes, le cd contient El Herraz. Ses chansons sont des chefs-d'oeuvres, malheureusement il est mort.
    Je cherche des liens pour ses paroles, si quelqu'un les connaissent me le disent svp. Merci de me répondre au plus vite. lah yerahmek w ywessa3 3lik ya chikhna !

    • Pseudo : Moncef
    • Date : 13 mars 2010
    • Heure : 10:16 GMT
    • Commentaire n° : 8451

    Cher(e)s ami(e)s, Il nous manque, le Magicien et Maitre Guerouabi. Il était une légende et il nous accompagne dans notre vie quotidienne (Rabi Yarhmou). Il faut que notre pays inscrive cette légende dans le patrimoine culturel de l'Humanité. Je suis actuellement à l'extérieure de l'Algérie, et il faut dire que mon seul lien avec la culture et le bled, c'est El Haj Guerouabil, il unit plus ce que tout au monde les algériens. Merci. Au revoir

    • Pseudo : Aminou9
    • Date : 25 juillet 2008
    • Heure : 12:25 GMT
    • Commentaire n° : 1469

    Que dire : les mots m'échappent pour qualifier ce monstre de la musique algérienne, voix mélodieuse, souffle inexpugnable, rythmes saccades, poèmes envoutants...
    Je me demande d'ailleurs pourquoi on le classe toujours au seul rang algérien, alors que c'est pardon c'était une perle arabe ? n'a-t-il pas chante des mélopées andalouses ? n'a-t-il pas parler de la période ottomane ? Et du hijjaz aussi ?
    Grandiose guerrouabi !

    • Pseudo : Nicette El Andaloussia
    • Date : 17 aout 2008
    • Heure : 14:36 GMT
    • Commentaire n° : 1841

    Bonjour à toute l'Algérie et à toutes les personnes qui aiment notre grand cheikh El Hachemi Guerouabi.
    Je suis une de ces grande fans, je l'écoute tous les jours et pour moi, El Hadj Rabi arhamou est toujours présent avec nous, j'ai pas l'impression qui l'est mort surtout avec sa voix ténor.
    Moi je fais partie de l'association ''Ahbab cheikh Saddek El Béjaoui''(wilaya de Béjaia)musique andalouse.
    Merci à vous.

    • Pseudo : Ammar
    • Date : 2 octobre 2010
    • Heure : 20:59 GMT
    • Commentaire n° : 9952

    Figure emblématique de tous les adeptes de la chanson "chaabie" le hadj restera à jamais gravé dans ma mémoire, d'autant plus que j'ai eu l'honneur de le rencontrer en 1970 et qu'il m'avait à l'époque signé un autographe sur une photo que je garde jalousement. Allah Yerhamou, que Dieu le garder en son vaste paradis, c'était un Homme modeste,pieux et qui aimait l'Algérie, et le football, l'usma et la Constantine. Adieu l'Artiste.

    • Pseudo : Latra
    • Date : 19 aout 2008
    • Heure : 19:01 GMT
    • Commentaire n° : 1879

    El Hachmi c'est tout simplement mon amour lorsque, j'ai quitté mon pays j'ai embarqué avec moi tous ces disques de peur de ne pas trouver en France. J'habite saint Raphaël dans le var et souvent je vais à Marseille pour acheter ce que je n'ai pas, que faut-il faire pour avoir une photo dédicace de ce grand monsieur, répondez-moi je vous prie afin de vous donner mon adresse, je lui fais de gros bisous à bientôt. Latra

    • Pseudo : Latra
    • Date : 17 aout 2008
    • Heure : 9:03 GMT
    • Commentaire n° : 1837

    J'adore Guerouabi, à chaque fois que je vais en Algérie je cherche ses disques audio vidéos et autres que j'obtiens difficilement. Je remercie cet immense chanteur à la voix très particulière, j'espère qu'il restera longtemps à nous faire rêver encore merci.
    Latra, pardon mon commentaire n'est pas asse long donc je peux ajouter que mon prochain voyage vers mon pays ce sera pour Monsieur Guerouabi.

    • Pseudo : Sara
    • Date : 16 juin 2008
    • Heure : 14:28 GMT
    • Commentaire n° : 745

    Le grand Guerouabi restera à jamais graver dans le coeur de chaque algérien Allah yerhmou, on ne t'oubliera jamais repose en paix l'artiste.
    Ta musique est si profonde qu'elle transperce nos âmes, tu représentes la dignité, l'honneur et la classe, l'Algérie est si fière de toi.
    Sache le maitre que pour nous tu n'es pas mort.

    Placer un lien vers la page de El Hachemi Guerouabi sur votre site ou blog

    • Poster sur votre blog
    • Lien de cette page
    • Poster dans un forum

    Site officiel de El Hachemi Guerouabi, photo de El Hachemi Guerouabi, chanson de El Hachemi Guerouabi, album de El Hachemi Guerouabi 2017, video clip de El Hachemi Guerouabi , parole de El Hachemi Guerouabi , ecouter El Hachemi Guerouabi mp3


    Coran sur Assajda.com